L’engagement de SM le Roi en faveur du développement économique en Afrique mis en avant à Ottawa

Ottawa – SM le Roi Mohammed VI “fait la fierté de l’Afrique pour Sa vision éclairée et Son engagement indéfectible pour le développement économique du continent et son intégration dans les chaînes de valeur internationales”, a affirmé à Ottawa le président du Conseil canadien pour l’Afrique, Nola Nkianza.

Dans une lettre adressée à l’ambassade du Maroc à Ottawa, au terme d’une réunion de mise en contact d’affaire organisée par la représentation diplomatique à l’occasion de la visite au Canada des membres du Conseil d’affaires Maroc-Canada, M. Nkianza a relevé que la vision avant-gardiste du Souverain a favorisé des avancées “impressionnantes” pour l’économie marocaine, notamment dans les secteurs de l’automobile, le transport, la communication, et les technologies vertes.

Evoquant les réunions entre le Conseil canadien pour l’Afrique et l’institution marocaine aussi bien à Ottawa qu’à Toronto, M. Nkianza s’est félicité des échanges fructueux entre les deux parties qui ont porté sur l’essor technologique et industriel du Maroc ainsi que son émergence en tant que hub économique et financier au niveau continental et international.

“Les rencontres et mises en contact d’affaires organisées par l’ambassade du Royaume du Maroc au Canada dans le cadre des festivités du 60è anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, nous ont éclairées sur les opportunités de partenariats de même qu’elles nous ont permis de tisser des relations entre les opérateurs privés et institutionnels marocains et canadiens pour une meilleure promotion des opportunités de commerce et d’investissement dans les deux pays”, a relevé le président du Conseil canadien pour l’Afrique, cité dans un communiqué de l’ambassade.

Il a également appelé à une “meilleure coordination avec le Conseil canadien pour l’Afrique dans le cadre d’un partenariat bénéfique permettant de mieux faire connaître au Canada les opportunités offertes par l’écosystème marocain et le potentiel d’investissement dont jouit l’économie marocaine en terme de compétitivité, d’attractivité et intégration plus poussée dans les chaînes de valeur internationales’’.

Créé en 2005 à Montréal, le Conseil canadien pour l’Afrique ambitionne, selon ses initiateurs, de fédérer les entreprises du secteur privé canadien engagées dans le développement économique d’une Afrique moderne et prospère.

Avec la Map

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

0 $0.00