/

L’accident de Rayan, l’exploit des Lions de l’Atlas… la communion nationale à son comble en 2022

De par leur impact, leur portée et leurs valeurs symbolique et humaine, deux événements exceptionnels auront marqué l’année qui s’achève. Car non seulement ils ont placé le Maroc au devant de la scène internationale, mais ils ont été à l’origine d’émotions si fortes et intenses qu’ils ont créé des moments de communion nationale jamais égalée depuis des décennies.

Les Lions de l’Atlas ont gravé leur nom dans les annales du football mondial, avec un parcours époustouflant, lors du Mondial du Qatar 2022. L’aventure du onze national a commencé par un nul (0-0) face à la Croatie et une série de victoires face à de grosses pointures du ballon rond, en l’occurrence la Belgique (2-0) en phase de poules, avec à la clé une place de leader du groupe F (7 points), puis l’Espagne 3-0 aux tirs au but (0-0 après prolongations) et le Portugal de Cristiano Ronaldo (1-0), en huitièmes et quarts de finale, respectivement.

Après ce parcours intense, les Lions terminent quatrièmes suite à une bataille héroïque face à la France en demi-finale et la Croatie en match de classement. Mais au-delà de cet exploit sportif inédit, l’épopée de l’équipe nationale dans cette grand-messe du football mondial a été particulièrement remarquable compte tenu des valeurs qu’elle a réussi à véhiculer et qui transcendent les schémas tactiques et les qualités techniques. Abnégation, esprit d’équipe, solidarité, combativité, audace, camaraderie, attachement à la famille… autant de valeurs que le Onze national a incarnées avec brio tout au long de son fantastique parcours et qui ont fait que les poulains de Walid Regragui sont devenus la coqueluche de millions de fans au quatre coins du globe. Car au moment où le football, sous l’effet du sport business et de la mercantilisation à outrance, tend à perdre ses valeurs originelles, avec les Lions de l’Atlas, il a recouvré certaines de ses dimensions humaines et socioculturelles qui en font la discipline la plus admirée de la planète.

Hommage Royal aux Lions de l’Atlas 

Suite à cet exploit historique et inédit à la Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations aux membres de l’équipe nationale de football. Dans ce message, S.M. le Roi a souligné avoir suivi «avec une grande joie et allégresse votre brillant parcours lors de la Coupe du monde 2022 dans l’État du Qatar frère, où vous avez réussi, avec brio et mérite, à atteindre les demi-finales, le premier et le plus retentissant exploit du genre du football marocain, arabe et africain, lors des phases finales de cette manifestation sportive mondiale».

«Tout en vous félicitant pour cet exploit historique et inédit, Nous tenons à vous exprimer Nos vifs remerciements et Notre profonde fierté pour ce que vous avez accompli au cours de ce grand rendez-vous footballistique, en termes de rendement exceptionnel et de discipline remarquable qui reflètent le grand professionnalisme, la haute compétitivité, le patriotisme sincère et les nobles valeurs humaines qui sont les vôtres et qui incarnent l’esprit de défi et votre détermination à ne ménager aucun effort pour hisser haut le drapeau du football marocain sur la scène internationale et représenter comme il se doit le football africain et arabe, une ferme détermination animée par les encouragements et le soutien des supporteurs marocains passionnés qui n’ont pas cessé de vous soutenir avec un enthousiasme inégalé, des chants et des célébrations pleines de sentiments d’amour et d’adoration pour la Patrie», a ajouté le Souverain.

Accueil historique de l’équipe nationale 

À leur retour au Royaume, les Lions de l’Atlas ont eu droit, à Rabat, à un accueil triomphal par des milliers de marocains en effervescence, venus les acclamer et célébrer comme il se doit leur prestation héroïque qui restera dans les annales du football international. Plus tard dans la même journée, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a reçu, au Palais Royal à Rabat, les joueurs de l’équipe nationale de football ainsi que leurs mamans, après leur brillante prestation. Au cours de cette audience, le Souverain a décoré le Président de la Fédération Royale marocaine de football, Fouzi Lekjaâ, l’entraîneur de l’équipe nationale, Walid Regragui, et les joueurs de l’équipe nationale, qui étaient accompagnés de leurs mères, de Wissams Royaux.

Le drame de Rayan, le Maroc et le monde en deuil

Autre événement ayant marqué l’année qui s’achève, l’affaire de l’enfant Rayan mort après être tombé dans un puits et dont l’opération de sauvetage a tenu en haleine tout le Maroc et des millions de personnes de par le monde, dans un élan de solidarité sans précédent. Au terme de cinq jours de lutte sans relâche contre la montre pour sauver le petit Rayan, les sauveteurs sont parvenus à extraire son corps inerte. Ce dénouement tragique a profondément ému les Marocains et le reste du monde, qui suivaient la situation de près. Rayan, que l’on voyait respirer et bouger pendant des jours, n’a pas pu tenir un peu plus longtemps, alors qu’à quelques centimètres de lui, des hommes étaient en train de creuser avec leurs mains, animés par l’immense espoir de le récupérer vivant.

Le jour de son extraction du puits, les grands travaux de forage d’une énorme crevasse en profondeur puis d’un tunnel à l’horizontale ont été achevés. La phase ultime consistait alors à venir à bout des 80 centimètres qui séparaient les sauveteurs de l’enfant coincé dans une poche du puits. Et c’est à la main que se faisait avec précision l’opération de creusement pour éviter les éboulements que peut entraîner la moindre vibration, le sol étant fait de couches rocheuses et sablonneuses. Un groupe de pompiers était posté à l’entrée du tunnel, tandis que d’autres attendaient avec du matériel médical. Près du lieu de l’accident, une ambulance était garée avec les parents de l’enfant. Un hélicoptère médicalisé a également été mobilisé sur les lieux. D’après les images transmises par la caméra d’inspection, l’enfant paraissait couché sur le côté et il était par conséquent impossible de savoir s’il était encore en vie. Les sauveteurs ont tout fait pour acheminer de l’oxygène et de l’eau à Rayan et tout le monde nourrissait de forts espoirs de le voir émerger de son trou encore vivant.

Une émotion incommensurable au Maroc et au monde 

La vague d’émotion provoquée par la tragédie du petit Rayan a pris des proportions immenses. Non seulement le peuple marocain a suivi de très près et au fil des heures les développements de cette tragédie, mais aussi la communauté arabe et des millions de personnes autour du monde. Les signes de solidarité ont déferlé sur les réseaux sociaux, des hommes politiques aux célébrités du football et des arts. Les retransmissions en direct de chaînes comme Al Jazeera ou Al Arabiya ont révélé à quel point les citoyens arabes étaient solidaires des Marocains dans cette épreuve par leurs interventions téléphoniques au fil de ces cinq jours. Mais l’annonce de son décès fera rapidement monter une vague de tristesse sur les différents réseaux sociaux. Des animateurs d’émissions en direct ont même fondu en larmes ou demandé une pause tant ils étaient bouleversés par la nouvelle.
L’annonce a été faite par le Cabinet Royal, dont un communiqué indique que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a eu une conversation téléphonique avec les parents du défunt et a exprimé Ses plus vives condoléances et Sa sincère compassion à l’ensemble des membres de la famille de Rayan. Le Souverain avait suivi de près les développements de ce douloureux incident et avait donné Ses Hautes Instructions aux autorités concernées pour prendre les mesures nécessaires et déployer tous les efforts possibles afin de sauver le défunt, mais la volonté de Dieu étant imparable, l’enfant a répondu à l’appel du Très-Haut.

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a réagi à l’annonce du décès de Rayan via le compte Twitter de la primature pour présenter ses condoléances aux parents de Rayan au nom du gouvernement marocain. L’ambassade des États-Unis a aussi réagi via sa page Facebook pour présenter ses condoléances à la famille de Rayan, aux Marocains et à tous les sympathisants à travers le monde. Au niveau international, le Pape François a évoqué la mort de Rayan, exprimant sa solidarité avec sa famille et les Marocains. Le Président français Emmanuel Macron a réagi également via sa page Facebook où on peut lire : «Ce soir, je veux dire à la famille du petit Rayan et au peuple marocain que nous partageons leur peine».
Des messages de condoléances ont également été envoyés par les enfants de Gaza et les enfants syriens qui endurent la rudesse de l’hiver dans les camps des réfugiés installés à la frontière syro-turque. Une longue liste de célébrités comme de simples personnes ont exprimé leur sympathie et leurs condoléances à la famille de Rayan et au peuple marocain. De nombreux clubs de foot ont également fait part de leurs condoléances, comme le FC Barcelone, Chelsea FC, Liverpool FC, Manchester City, AC Milan ou encore Manchester United.

Les Héros de la Nation

Cette tragédie du petit Rayan a fait surgir au grand jour des héros qui, quelques jours auparavant, étaient encore inconnus. À titre d’exemple, Ali Sahraoui, le quinquagénaire expert en forage de puits, qui a supervisé les ultimes opérations compliquées et a creusé avec ses mains les derniers centimètres. Ce drame a fait connaître également au peuple marocain et au monde entier des individus extrêmement valeureux, tels que les chauffeurs des engins lourds déployés pour le forage, qui ont refusé de se reposer et ont trimé sans relâche pour sauver le petit Rayan. Des bénévoles, dont des enfants, se sont également distingués lors de cette épreuve en se proposant de descendre au puits pour récupérer le petit Rayan. Et bien sûr, cette épreuve est venue illustrer encore une fois à quel point les différentes autorités et forces publiques étaient réactives et animées d’un sentiment d’abnégation face à l’appel du devoir.

Avec le Matin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

0 $0.00